Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Actualités
Inauguration de l’église de la Sainte-Trinité à Mermoz

Publié le 07 février 2017

Inauguration de l’église de la Sainte-Trinité à Mermoz

Retour sur la bénédiction de l’église de la Sainte-Trinité, avec le cardinal Philippe Barbarin, le dimanche 5 février 2017.

Un peu d’histoire

Suite à des travaux de rénovation d’une durée de neuf mois, la messe a de nouveau pu être célébrée en l’église de la Sainte-Trinité à Mermoz (Lyon 8ème) à l’occasion de la fête mariale du 8 décembre 2016.
Le dimanche 5 février, le Cardinal Barbarin est venu la bénir et y a célébré l’Eucharistie.

Le bâtiment de l’église, construit dans les années 50, n’avait jamais été rénové et avait besoin d’être embelli et remis aux normes. À l’extérieur, les travaux ont porté sur l’étanchéité de la toiture et de la superstructure dominant le toit. À l’intérieur, le plafond a été modifié, l’éclairage a été conçu avec des couleurs permettant de rappeler les différentes périodes liturgiques et le diamant situé au dessus de l’autel a été nettoyé.

Suite aux travaux, différents tableaux et statues n’ont pas été replacés dans l’église. En outre, l’orgue originel, construit en 1889 par la maison Jacquot-Jeanpierre et Cie, a été retiré définitivement de l’église puisqu’il ne fonctionnait plus.

Cette église, construite récemment, est originale non seulement par son architecture mais surtout par les nombreux symboles qu’elle contient. Concernant le bâtiment, il s’agit d’un carré de 36 m sur 36 qui tire son origine de l’Apocalypse de Saint Jean. À l’intérieur, la structure du choeur permet à l’ensemble des fidèles, divisés en cinq carrés, d’entourer le Christ présent dans le tabernacle posé sur l’Autel.

Le premier curé de cette paroisse, l’abbé Robert Largier souhaitait que l’église fasse partie intégrante du quartier. Ainsi, d’aspect extérieur, il serait difficile d’identifier la nature de ce bâtiment s’il n’y avait pas la présence des trois cloches à l’entrée.

Nous vous laissons le soin de retrouver l’ensemble des symboles présents dans cette église, en allant la visiter. Veillez, cependant, à ouvrir l’oeil afin de ne pas la confondre avec un autre bâtiment !

Par D. Loiseau

En savoir plus