Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Famille, culture, santé et société
Un carême pour progresser dans « la sobriété heureuse »

Publié le 21 février 2018

Un carême pour progresser dans « la sobriété heureuse »

« La spiritualité chrétienne propose une croissance par la sobriété, et une capacité de jouir avec peu » (Laudato Si’, numéro 222)

« La sobriété heureuse » est l’ attitude intérieure prônée par le célèbre Pierre Rabbi et le pape François utilise l’idée dans son encyclique Laudato si’ (n. 224, 225) pour définir le style de vie résultant de la conversion écologique. Or le temps du carême apparaît, par nature, être l’occasion favorable de la sobriété et de la joie !

Jésus nous propose trois moyens pour cela : le jeûne, la prière et l’aumône (Matthieu, chap.6) Au regard de « l’évangile de la création », tel que le présente le pape François, voici quelques suggestions et orientations que nous pourrions mettre à profit, individuellement et en Église, justement pour grandir dans la sobriété heureuse.

Je propose de suivre les deux chemins du carême :

  • la purification du coeur « crée en moi un coeur, ô mon Dieu, renouvelle au fond de moi mon esprit » (Ezékiel 36),
  • et la conversion pour une vie plus conforme à l’Évangile : « convertissez-vous et croyez à l’Évangile ».

Père Michel Raquet, délégué épiscopal à l’écologie.

Consulter le document

Photo : Zac Durant

En savoir plus