Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Agir, servir
Main dans la main avec un foyer de charité

Publié le 11 août 2017

Main dans la main avec un foyer de charité

Née fin 2015 du regroupement des paroisses Sainte-Bernadette et de l’Immaculée-Conception, Notre-Dame des Lumières avait un défi de taille à relever : travailler à son unité sans piétiner la diversité des réalités qui la composent. Ayant rencontré des membres du Foyer de charité de Châteauneuf-de-Galaure qui avaient envie de s’associer à une mission paroissiale, le père Florent Guyot  s’est dit qu’il tenait là un projet fédérateur.

Quand il propose son idée à l’EAP, ce n’est pas l’enthousiasme. Des réserves s’expriment, mais elles tombent rapidement quand les paroissiens rencontrent Diane Bodard,  membre du Foyer de charité. Un laïc, Laurent Michon,  est nommé coordinateur de la mission. « L’objectif de ce temps commun d’évangélisation était double, explique-t-il : favoriser les rencontres entre paroissiens et ouvrir la paroisse sur l’extérieur . » La semaine de mission est programmée pour la mi-mars 2016. Avant de se lancer à corps perdu dans l’organisation, la paroisse décide d’approfondir son assise spirituelle. La préparation durera six mois, avec des allers-retours entre Caluire et Châteauneuf-de-Galaure. Au programme de ces quatre jours de mission : une soirée sur la prière pour les familles, un jeu scénique sur la passion du Christ avec des collégiens, une journée du pardon et un pèlerinage entre Fourvière et Caluire. Les fruits de cette démarche ? Des rencontres vraies entre paroissiens de différentes sensibilités, la fierté d’avoir donné de la visibilité à l’Eglise, un lien spirituel qui s’est établi avec le Foyer de charité et l’institution d’une journée annuelle du pardon.