Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Me marier à l’église
Me marier à l’église

Me marier à l’église

Le mariage est l’alliance d’un homme et d’une femme qui prennent la décision de vivre ensemble et de s’aimer pour toujours. À l’église, ils célèbrent dans la foi en Dieu le sacrement du mariage et s’engagent pour la vie.

Cet engagement est pris devant Dieu et s’articule sur quatre piliers scellés par l’échange des consentements : la fidélité, la liberté, l’indissolubilité et la fécondité.

 

Comment préparer son mariage à l’église ?

Prenez contact avec votre paroisse un an ou au minimum six mois avant la date de votre mariage afin de programmer le temps de préparation (rencontres avec le célébrant – prêtre ou diacre – et l’équipe paroissiale accompagnatrice).

Ces temps de rencontres permettent d’aborder de nombreux sujets concernant la vie du couple : communication, projet de vie, sexualité, l’argent dans le couple, etc mais également d’approfondir le sens du mariage à l’église.

 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (Mt 19, 1-12)

Jésus acheva ainsi son discours, puis il s’éloigna de la Galilée et se rendit en Judée, au-delà du Jourdain. Une foule nombreuse le suivait, et là il les guérit.

Des pharisiens s’approchèrent de lui pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent : « Est-il permis de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? » Il répondit : « N’avez-vous pas lu l’Écriture ? Au commencement, le Créateur les fit homme et femme, et il leur dit : ‘Voilà pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront plus qu’un.’ A cause de cela, ils ne sont plus deux, mais un seul. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »

Les pharisiens lui répliquent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la séparation ? » Jésus leur répond : « C’est en raison de votre endurcissement que Moïse vous a concédé de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi. Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme – sauf en cas d’union illégitime – pour en épouser une autre, il est adultère. »

Ses disciples lui disent : « Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, il n’y a pas intérêt à se marier. » Il leur répondit : « Ce n’est pas tout le monde qui peut comprendre cette parole, mais ceux à qui Dieu l’a révélée. Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du Royaume des cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »

En savoir plus

Consultez le site de la Pastorale Sacramentelle et Liturgique du diocèse de Lyon.