Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Actualités
Veillée pascale 2020 : un nouveau monde s’ouvre

Publié le 06 avril 2020

Veillée pascale 2020 : un nouveau monde s’ouvre

En lien avec le livret de carême 2020, nous vous proposons de méditer l’Évangile de chaque dimanche de carême.

Étape préparatoire : il s’agit avant tout d’entrer dans une lecture priante des textes bibliques. Pour cela :

  • Prendre le temps de lire et de relire lentement le texte d’évangile.
  • Repérer, dans la scène, le ou les lieux, le temps, les personnages : la manière dont ils nous sont présentés, ce qu’ils font, ce qu’ils disent. Prêter aussi attention à ce qui se passe entre le début et la fin du récit : quel changement ? quelle nouveauté ?
  • Laisser la Parole résonner en vous, en vous aidant des questions posées. Il ne s’agit pas de répondre à tout mais de pointer, de manière concise, ce qui vous parle le plus.
  • Conclure éventuellement ce temps personnel par un Notre Père ou un Magnificat.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu, 28, 1-10

Après le sabbat, à l’heure où commençait à poindre le premier jour de la semaine, Marie Madeleine et l’autre Marie vinrent pour regarder le sépulcre. Et voilà qu’il y eut un grand tremblement de terre ; l’ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus. Il avait l’aspect de l’éclair, et son vêtement était blanc comme neige. Les gardes, dans la crainte qu’ils éprouvèrent, se mirent à trembler et devinrent comme morts. L’ange prit la parole et dit aux femmes : « Vous, soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié. Il n’est pas ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où il reposait. Puis, vite, allez dire à ses disciples : « Il est ressuscité d’entre les morts » et voici qu’il vous précède en Galilée ;là, vous le verrez.” Voilà ce que j’avais à vous dire. » Vite, elles quittèrent le tombeau, remplies à la fois de crainte et d’une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples. Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s’approchèrent, lui saisirent les pieds et se prosternèrent devant lui. Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »


Écouter la Parole

Matthieu se distingue nettement de Marc dans sa façon de relater les événements du matin de Pâques. Les femmes ne sont plus que deux au lieu de trois. Elles ne sont pas témoins d’une situation qui s’est mise en place avant leur arrivée, mais assistent à des événements de type apocalyptique : tremblement de terre, geste de l’ange du Seigneur déplaçant la pierre qui fermait le tombeau, catalepsie des gardes. Un monde se finit, un nouveau monde s’ouvre. Cela avait commencé au moment même de la mort de Jésus, lorsque des tombeaux s’étaient ouverts, laissant des cadavres reprendre vie (Mt 27, 52-53). En outre, chez Matthieu, Jésus se fait voir lui-même aux deux femmes, et leur livre à nouveau le message que l’ange du Seigneur leur avait livré : les disciples doivent se rendre en Galilée, traditionnellement considérée comme le carrefour des païens (Mt 4, 15). 

Fin d’un monde, donc, mais aussi nouveau départ. La révélation divine n’est plus réservée aux seuls Juifs, d’autres humains en sont bénéficiaires, des femmes y compris. La mort et la résurrection de Jésus forment un tout, un peu comme si, lorsqu’il fut crucifié, la révélation était une fleur en bouton. Tout à coup, elle s’ouvre, s’épanouissant en pétales splendides d’où émane un merveilleux parfum. 


Laisser résonner la Parole

Je contemple la scène, les personnages, les événements et ce que cela produit. Les deux Marie savent que Jésus est mort et viennent honorer son corps. C’est alors que tous ces événements extraordinaires se produisent. Voir les réactions des gardes, des Marie à la vue de l’ange resplendissant, ce qu’elles font. Elles voient et elles croient. C’est sur leur chemin que Jésus vient à leur rencontre. Je me laisse habiter par les sentiments qu’elles peuvent éprouver. 

Comment la mort et la résurrection de Jésus me rejoignent-elles ? Quelle est ma réaction à cette apparition de l’ange ? Je peux remarquer le soin que Dieu prend pour aider les femmes à comprendre ce que peut bien signifier que Jésus est ressuscité. Pas de grand discours, mais simplement vivre l’expérience de la rencontre avec Lui et même plusieurs fois. Puis-je demander la grâce de relire mon histoire «sainte» et d’y voir quand j’ai rencontré le Seigneur ? 


Se laisser transformer par la Parole

Karine, baptisée à 36 ans, infirmière en hôpital psychiatrique

« Mon exercice en tant qu’infirmière a pris un nouveau sens, je redécouvre la place du partage, du don et de la solidarité. Pour toutes ces belles choses qui font partie de ma vie maintenant, je souhaite de tout coeur recevoir les sacrements du baptême, de l’Eucharistie et de la confirmation.» 

Nous sommes devenus lumière dans le Christ : marchons toujours comme des enfants de lumière ; demeurons fidèles à la foi de notre baptême. Alors, quand le Seigneur viendra, nous pourrons aller à sa rencontre dans son royaume avec tous les saints du Ciel. Amen !

D’après le Rituel de l’Initiation Chrétienne des Adultes


Regarder la Parole

Les femmes aux tombeaux, Allemagne, 1170,  Ms. 64, fol. 111, (détail), The John Paul Getty Museum 

Télécharger l’image en HD

Au centre de ce détail d’une miniature, on trouve deux femmes et un ange. L’une d’entre elles porte un pot d’onguent. La pierre du tombeau rouge se détache sur l’herbe verte. L’ange lève le doigt vers elles, cela signifie qu’il leur parle. Comme dans une bande dessinée, les paroles de l’ange sont dans le phylactère (le rouleau) qu’il tient dans la main. Il dit en latin : « Jésus que vous cherchez n’est pas ici, il est réssucité ». Les scénettes sur les côtés sont en lien avec les femmes aux tombeaux. Avez-vous vu les soldats romains endormis les uns sur les autres ?Reconnaissez-vous le personnage à droite ? Il s’agit d’Isaïe qui annonce dans l’Ancien Testament, la venue du Messie et sa résurrection.