Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Actualités
Pentecôte : la miséricorde prend sa source

Publié le 26 mai 2020

Pentecôte : la miséricorde prend sa source

En lien avec le livret de carême 2020, nous vous proposons de méditer l’Évangile de chaque dimanche de carême.

Étape préparatoire : il s’agit avant tout d’entrer dans une lecture priante des textes bibliques. Pour cela :

  • Prendre le temps de lire et de relire lentement le texte d’évangile.
  • Repérer, dans la scène, le ou les lieux, le temps, les personnages : la manière dont ils nous sont présentés, ce qu’ils font, ce qu’ils disent. Prêter aussi attention à ce qui se passe entre le début et la fin du récit : quel changement ? quelle nouveauté ?
  • Laisser la Parole résonner en vous, en vous aidant des questions posées. Il ne s’agit pas de répondre à tout mais de pointer, de manière concise, ce qui vous parle le plus.
  • Conclure éventuellement ce temps personnel par un Notre Père ou un Magnificat.

Dimanche de Pentecôte – Confirmation

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean, 20, 19-23

C’était après la mort de Jésus ; le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus.»


Écouter la Parole

L’évangile de la Pentecôte reprend le début de celui du deuxième Dimanche de Pâques, Dimanche de la divine miséricorde. Les versets sélectionnés pour la liturgie d’aujourd’hui sont centrés sur le don de l’Esprit. C’est la dernière mention de l’Esprit Saint dans l’évangile de Jean. Il vaut la peine de la mettre en dialogue avec la toute première, à laquelle elle répond en la complétant, au terme du chemin que fait accomplir le quatrième évangile. 

La première fois qu’il est question de l’Esprit Saint dans l’évangile de Jean, c’est lorsque Jean Baptiste dit à propos de Jésus : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui. Je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “L’homme sur qui tu verras l’Esprit demeurer, c’est celui-là qui baptisedans l’Esprit Saint” » (Jn 1, 32-33).Première mention, le baptême ; dernière mention, le pardon des péchés.

Ainsi le pardon des péchés accordé par l’Église est-il comme un nouveau baptême. Chaque fois, c’est Jésus qui agit par l’Esprit. Il confie aux disciples les gestes et les paroles qui font exister ces sacrements, mais il ne se retire pas. Le pardon accordé par l’Église n’est pas l’oeuvre des hommes. C’est en Jésus ressuscité que la miséricorde prend sa source.


Laisser résonner la Parole

Mais pourquoi donc nous donne-t-on ce texte à méditer une seconde fois ? Et pourquoi seulement le début sans parler de Thomas ? L’Église nous invite à regarder de plus près pourquoi Jésus nous visite quand nous sommes enfermés dans nos peurs. Dès qu’Il nous rejoint, la paix s’empare de nous, sa lumière nous réjouit. Jésus nous invite à ne pas garder pour nous la joie de cette rencontre, mais à la faire connaître. Il donne l’Esprit qui nous pousse à sortir. Cette lumière qui vient de Dieu va pouvoir éclairer nos enfermements et nous réorienter vers la vie dans l’Esprit, légère, joyeuse, inventive. Je laisse remonter en moi les moments où j’ai éprouvé cette visite de l’Esprit. Peut-être après un temps de réconciliation ? Ai-je remercié, rendu grâce ? 

Si rien ne vient à ma mémoire, je peux demander que l’Esprit, qui a beaucoup d’humour, vienne m’éclairer. 


Se laisser transformer par la Parole

Confirmation

« À travers le sacrement de la réconciliation transmis par un prêtre, c’est mon coeur d’enfant de Jésus, reçu au baptême que je revêts. Le prêtre m’a expliqué que cette Miséricorde est infinie, quelles que soient nos fautes, nos fragilités et nos manquements. J’ai demandé la guérison de la maladie dont je souffre depuis plusieurs années, si cela n’est pas contraire à la Volonté du Seigneur. « Que Ta Volonté soit faite Seigneur sur la Terre comme au ciel. » 


Regarder la Parole

Patchwork et broderie en soie, Berlin, Museum Europäischer Kulturen (détail)

Télécharger l’image en HD

Cette tapisserie de soie a été fabriquée en Allemagne dans la seconde moitié du 18e siècle. La Vierge est au centre du cénacle des apôtres. Les uns sont debout, les autres assis. Ils sont en train de lire, comme le montrent les rouleaux dépliés sur les cuisses de Marie et d’un apôtre. L’Esprit Saint fait irruption sous la forme d’une colombe dans une nuée blanche, or et bleue. Chacun des participants est touché par une flamme sur son front. Le style est naïf, un peu brut. Avez-vous remarqué à l’arrière-plan, l’apôtre vêtu de bleu ?Il lève les deux mains, comme pris de stupeur. Tous les participants ont une réaction propre, face à l’envoi en mission qu’ils viennent de recevoir.