Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Actualités
Coronavirus : mesures dans le cadre du confinement

Publié le 18 mars 2020

Coronavirus : mesures dans le cadre du confinement

Suite au confinement qui a débuté mardi 17 mars, à 12h, voici les mesures concernant les lieux de culte et l’accès aux sacrements.

Seul le curé peut ouvrir son église et s’y tenir s’il le souhaite. Si le curé n’ouvre pas l’église, elle reste fermée. La plupart des églises du diocèse sont actuellement fermées, les fidèles ne pouvant s’y rendre.

 

Les curés sont appelés à développer d’autres moyens de communication avec leurs communautés : vidéo, streaming, messages pour soutenir les fidèles. Vous trouverez sur notre site un recensement des initiatives paroissiales.

 

Un prêtre, appelé auprès d’une personne en détresse, peut toujours se déplacer après s’être assuré de n’avoir aucun symptôme en respectant les gestes barrière et les consignes de sécurité.  Se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire à télécharger en ligne.

 

Les funérailles, sans messe, sont autorisées dans une église avec moins de 20 personnes, à distance les unes des autres, si cela est possible avec les pompes funèbres et au jugement du curé, de ses équipes et de la mairie. Sinon, il convient de proposer un temps de prière et une bénédiction à la levée du corps, au cimetière ou au crématorium. Seul le célébrant bénit le corps. On respectera strictement les gestes-barrières. Il convient de privilégier le téléphone pour préparer les funérailles. Une célébration eucharistique pourra avoir lieu ultérieurement.
Pour les personnes chargées de conduire ce temps de prière, dans les indications reçues de la conférence des évêques de France, il est demandé aux prêtres d’être disponibles en priorité pour préserver les membres des familles. Ainsi les célébrants seront les prêtres, les diacres, en évitant de solliciter nos confrères de plus de 75 ans, et les laïcs de moins de 70 ans.

Les diacres et les laïcs devront se munir de l’autorisation légale de se déplacer en cochant : « déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants » , vous y joindrez une note précisant les nom, adresse de la personne chargée des funérailles et le jour, l’heure et le lieu des funérailles, signée et tamponnée.

 

 

Pour les baptêmes et mariages, les célébrations sont reportées. Les demandes de confession sont, quant à elles, à différer.