Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Famille, culture, santé et société
Trois soeurs inspirées, 120 enfants catéchisés

Publié le 12 octobre 2017

Trois soeurs inspirées, 120 enfants catéchisés

Au sud du diocèse, dans la région de Condrieu, soeurs Marie, Pietà et Marie des Béatitudes révolutionnent le catéchisme et l’aumônerie. Originaires d’Argentine, les trois soeurs en habit gris et bleu ont établi un plan « redoutable » d’efficacité pour que Jésus devienne le meilleur ami des 120 enfants qui leur sont confiés.

Elles sont aussi données que joyeuses ; aussi inventives que tenaces. Membres de la communauté des Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matara, les trois jeunes soeurs, qui logent à Loire-sur-Rhône, sont au service des paroisses du Bienheureux Frédéric Ozanam et Saint-Ferréol sur le Rhône depuis sept ans. Sur ce territoire de 14 clochers, les soeurs se dévouent pour cette mission, avec un calendrier quasi-militaire.

« À notre arrivée, notre habit a fait peur ! Beaucoup craignaient un retour en arrière… », s’amuse soeur Marie. Mais en quelques semaines, les soeurs ont rassuré. « Quand les parents nous ont vu jouer au ballon prisonnier en habit, ils se sont détendus. Et les enfants plus encore », résume soeur Marie des Béatitudes. « Si on voulait travailler avec les enfants, il fallait qu’ils nous aiment et que nous les aimions. Les enfants, on les « gagne » en jouant, en s’en faisant des amis. Après, on peut travailler à l’Annonce de la Parole », précise soeur Pietà.

Le caté, c’est hebdo. À chaque jour, son clocher

À trois, les soeurs édifient plus de 120 jeunes. Chaque soir entre 16h et 18h, elles interviennent dans un village différent. À dessein, elles offrent une alternative à la simple garderie… Elles récupèrent même les enfants à la sortie de l’école, pour les conduire dans les locaux paroissiaux. Les mardis à Loire-sur-Rhône (15 enfants) et Ampuis (25 enfants) ; les mercredis à Condrieu (20 enfants), les jeudis à Sante- Colombe (20 enfants) et les samedis matins à Longes et la préparation à la confirmation. Les vendredis, c’est au tour des 30 jeunes de l’aumônerie, qui inclut les parcours sacramentels de l’initiation chrétienne ainsi que les jeunes préparant leur Profession de foi. Le samedi de 15h à 17h, place aux 20 jeunes de 6 à 12 ans du patronage, et ce depuis six ans. Sur proposition du père Pablo, a été ajoutée « la ruche » de 8h à 12h chaque mercredi pour attirer les jeunes de familles éloignées de la foi. Les activités proposées sont ici davantage manuelles.

On fraternise, pour mieux annoncer !

Toutes ces rencontres se déroulent selon un schéma bien rôdé : goûter pour les enfants du caté et « apéro » pour les jeunes de l’aumônerie ; jeux ; temps d’enseignement ; temps de partage ; prière. « Le temps de partage n’est pas systématique. Nous nous adaptons en fonction de la concentration des jeunes. Avec trop de temps de partage, le Christ peut être oublié au passage », conseille soeur Marie. Un exemple de parcours : les vertus. Il s’agissait alors pour les jeunes de s’exercer d’une séance à l’autre à la patience, à l’écoute, à la pauvreté… Autre succès : les sorties. « Nous avons proposé un laser game. Une autre fois, Fourvière ! Et les jeunes répondent présents aussi ! Le but, c’est de découvrir s’amuser sans pécher, ainsi que le montraient Saints Dominique Savio et Jean Bosco », précise soeur Marie des Béatitudes.