Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

L’héritage du Logos grec : chance ou obstacle pour la philosophie et la théologie ?

Publié le 06 juillet 2020

L’héritage du Logos grec : chance ou obstacle pour la philosophie et la théologie ?

Conférence de rentrée organisée par la Faculté de Théologie et la Faculté de Philosophie de l’UCLy.

La pensée contemporaine prend souvent position par rapport à l’héritage du logos grec, soit pour souligner sa dette envers lui, soit au contraire pour s’en démarquer ou le déconstruire.
Cette diversité d’appréciations se vérifie dans divers courants de la philosophie et de la théologie. Or elle appelle une évaluation critique.
Il importe d’abord de s’interroger sur l’expression « logos grec », dont le sens peut varier selon les auteurs. On doit aussi se rappeler que le « logos », dans le monde ancien, ne peut être considéré isolément : il émerge au sein d’une culture qui fait d’abord place au mythe et qui, antérieurement à la philosophie au sens strict, voit naître des genres littéraires aussi différents que la poésie lyrique, la tragédie et l’histoire. Les précisions ainsi apportées permettent de reprendre autrement la question de l’héritage grec.

La confrontation de cet héritage avec la tradition judéo-chrétienne permet de reconnaître des divergences de fond, mais aide aussi à percevoir les ressources dont la tradition du logos demeure porteuse pour les tâches actuelles de la pensée.

L’intervenant
Michel Fédou
Né à Lyon, agrégé de lettres classiques, M. Fédou est entré dans la Compagnie de Jésus en 1976. Titulaire d’un doctorat en théologie, il enseigne depuis 1987 au Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris, dans les champs de la patristique et de la théologie dogmatique. Il est aussi engagé dans le dialogue œcuménique.

Informations pratiques
23 place Carnot, 69002 Lyon
18h30 - 20h00

Suivre cet événement sur