Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Vivre sa foi
Un service d’écoute et de compassion

Publié le 24 juin 2019

Un service d’écoute et de compassion

Résumé du projet de la paroisse Sainte-Blandine

Notre service d’écoute répond à un appel et à un besoin de prendre soin des personnes qui traversent une difficulté : une période de questionnement, une souffrance, dans tous les domaines de la vie. C’est une étape dans un chemin de réconciliation avec soi-même, avec les autres et avec Dieu.

Ce temps d’écoute personnelle permet à toute personne accueillie :

  • De sentir le soutien et l’hospitalité d’une communauté de frères et de sœurs chrétiens.
  • Formuler ses peurs, ses tristesses, ses hésitations, ses blocages, ses besoins dans un cadre bienveillant.
  • De se sentir reconnue et entendue pour pouvoir exister, se connaître, se remettre debout, grandir et se transformer.
  • De discerner comment continuer à tracer elle-même son chemin seule ou avec l’aide d’une prise en charge extérieure, qui pourra lui être proposée après l’entretien.

C’est un service ouvert à toute personne, quelque soit son origine ou ses choix de vie.

« Courage, lève-toi, Il t’appelle. » Marc 10,49

« Venez à moi vous tous qui ployez sous le poids du fardeau et je vous donnerai le repos. » Matthieu 1, 28-29

« Il donne la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. » Esaïe 40, 28-29

Présentation détaillée

Quelle écoute ?

Nous voulons un accueil inconditionnel de toute personne, avec une écoute sans jugement ni réticences, afin de permettre la naissance d’une parole qui libère. C’est une écoute que nous plaçons sous le regard miséricordieux de Dieu et qui permet à la personne d’aborder si elle le souhaite cette dimension dans sa vie. C’est une écoute généraliste, en 3D : corps (besoins fondamentaux), cœur (besoins psychologiques et affectifs) et esprit (besoins spirituels). Elle permet à la personne de s’exprimer dans toutes les dimensions de son être.

L’enjeu de ce temps est de vivre une relation, une rencontre, une présence, qui donne du sens et répond au besoin de toute personne d’être entendue, reconnue, pour exister et pour grandir.

« Pratiquement, cela consiste à prendre l’autre là où il en est, tel qu’il peut se dire à ce moment-là, pour l’aider à trouver lui-même quelque chose de sa vérité.  Mais ne nous y trompons pas, le discours de l’autre est toujours le support de quelque chose qui cherche à être dit de plus profond, comme des balbutiements d’une parole qui veut dire toujours plus d’intime.  Ecouter, c’est entendre cet écho, tendre vers cette rumeur.  Ce qui suppose de tendre l’oreille aussi vers ce qu’i porte de vie, de terre promise, ou de combat pour y accéder.  La relation d’écoute est celle de plusieurs vivants, avec leur manque respectif. » JG Xerri

Ce que cette écoute n’est pas :

  • une prise en charge de la personne
  • une mise au travail quel que soit le domaine
  • un accompagnement de longue durée

Qui sont les écoutants ?

Des chrétiens qui répondent à un appel personnel, discerné en équipe du pôle prière-écoute -libération et missionnés par le prêtre en charge de la paroisse.
Des personnes accueillantes et douées d’empathie, d’ouverture et de décentrement de soi.

« La perfection de l’écoute est donc d’être imparfaite, muni du seul savoir de ne pas savoir à l’avance. »  JG Xerri

Des personnes qui s’engagent à respecter avec zèle la confidentialité de l’identité des personnes accueillies et du contenu de chaque entretien.
Des personnes dont la conscience de leurs propres fragilités est le moteur d’engagement dans ce service et qui ont acquis dans leur parcours personnel une meilleure connaissance de soi.
Des personnes formées à l’écoute, qui reconnaissent que l’écoute est difficile et acceptent de faire un travail de supervision en équipe et personnel.

« Pour écouter l’autre, il faut s’écouter écouter. » JG Xerri

Des personnes appelées à devenir des témoins, qui se laissent inspirer et guider par l’Esprit Saint, capables de regarder et d’écouter avec les yeux et les oreilles du Christ, témoins de l’amour infini et miséricordieux du Père.

Concrètement quelle mise en place ?

  • Prendre rdv avec la personne par téléphone.
  • Prévoir un entretien d’une heure environ.
  • Proposer un cadre rassurant et respectueux de l’intimité pour chacune des personnes accueillies. Un endroit calme, aménagé, confortable et confidentiel (réserver une salle).
  • Se préparer à l’entretien par un temps de prière personnelle.
  • Aider la personne à discerner ses besoins et lui proposer, si c’est son souhait, des ressources professionnelles ou associatives pour une prise en charge.
  • Proposer de prier et de confier la personne à Dieu en fin d’entretien.

Points positifs

  • 40 personnes écoutées en 1 an, des témoignages de personnes qui se remettent en marche.
  • Une Église qui se fait proche des personnes et concernée par leurs vies et leurs souffrances.
  • Un curé de paroisse qui est très aidé pour ces temps d’accueil et d’écoute et peut se concentrer davantage sur l’accueil sacramentel.
  • Une proposition très variée après cet entretien, pour répondre aux besoins spirituels de la personne et la soutenir pour ancrer sa vie dans celle du Christ et démarrer/continuer un chemin de transformation et de guérison : préparation aux sacrements, « home group », parcours alpha, prière de libération, accompagnement spirituel…

Points d’attention

La supervision :

  • par une psychologue chrétienne
  • par un prêtre

Perspectives

Aujourd’hui les portes d’entrée vers ce service d’écoute sont :

  • La prière des frères qui se fait dans l’église chaque dimanche.
  • Le curé de paroisse qui envoie vers le service.

Contacts pour échanger

benedicte@egliselyoncentre.fr

En savoir plus