Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Actualités
Commémorer le centenaire de 14-18

Publié le 24 octobre 2018

Commémorer le centenaire de 14-18

La pastorale du tourisme, la Commission diocésaine d’art sacré et Arts, cultures et foi proposent différentes manières de commémorer le centenaire de l’armistice de 1918. Une belle continuité après les conférences de carême de Fourvière qui avaient pour thème cette année : « Heureux les artisans de paix ».

Préparez la commémoration en paroisse !

Les sacristies et les greniers de nos cures regorgent de trésors ! Les églises sont des lieux privilégiés où sont conservés des objets témoins de la Grande Guerre de 1914-1918 et de l’hommage rendu aux morts pour la Patrie. Cette tradition mémorielle de l’Église a d’ailleurs souvent inspiré les mairies, friandes aujourd’hui des cérémonies liées au souvenir. De très nombreuses plaques commémoratives sont accrochées sur les murs des églises, décorées de symboles religieux. Listant les noms des défunts, elles invitent à prier pour eux et demandent au Seigneur la paix et le repos éternel de leurs âmes.

Mais en plus de ces plaques, vos églises ont parfois commandé des vitraux dits « patriotiques » qui montrent le soutien sans faille de l’Église à la défense de la Patrie, le sacrifice des soldats assimilé au sacrifice du Christ dans lequel ils ont mis leur confiance. Parfois la présence d’une veuve tenant son fils mort renvoie aux représentations de la Pietà de la Vierge soutenant le corps de son fils Jésus mort sur la croix.

Pendant le conflit, les familles restées au village multiplient les prières et certains objets en conservent la trace : bannières de procession, drapeau français avec le Cœur sacré de Jésus, souvenirs de mission paroissiales… Enfin, les soldats revenus vivant  du front ou leur famille ont offert des objets à l’église de leur village : ex-votos, plaques commémoratives familiales, objets des tranchées comme les vases obus pour décorer les autels…

À votre tour, découvrez et faites connaître ce patrimoine dans vos églises !

Dans le cadre du prochain centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la Commission diocésaine d’Art Sacré de Lyon invite les paroisses à découvrir les œuvres d’art ou des objets en rapport avec la Grande Guerre, à dépouiller les archives permettant de dater les monuments et de comprendre comment ils ont été financés et mis en place. Le centenaire est une occasion unique de présenter aux villageois et aux touristes ces témoignages de la foi populaire dans ces temps troublés. Des partenariats avec la Mairie peuvent être mis en place pour faire connaître les monuments aux morts dans les églises, en plus de celui de la place publique…

La Commission diocésaine d’Art Sacré sera heureuse de recevoir vos photos et les informations que vous aurez pu recueillir pour compléter ses connaissances (artsacre@lyon.catholique.fr).

_

*édité chez Parole et Silence,
156 pages, 13 euros.