Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Actualités
3 000 pèlerins lyonnais et roannais à Lourdes !

Publié le 12 juin 2019

3 000 pèlerins lyonnais et roannais à Lourdes !

Suivez en direct le pèlerinage diocésain à Lourdes 2019, jour par jour.

Lundi 10 juin

9h20. Lundi matin, des centaines de pèlerins se pressent sur les quais de la gare de Perrache ! Outre les hospitaliers, les personnes malades et autres pèlerins, on dénombre un millier de jeunes collégiens et lycéens, parmi lesquels des bobs rouges de Chevreul-Lestonnac à Lyon, Des bobs jaune et Blanc d’Azieu, des bobs kaki des Minimes, des bobs blancs de Saint-Marc, des bobs vert et blanc de Ressins…

©Diocèse de Lyon

16h. Arrivée à Lourdes du train et des cars partis du bassin roannais ! Durant ce voyage de 7 heures, le temps ne manque pas pour découvrir le lien de chacun à Notre-Dame de Lourdes : les fidèles du pèlerinage depuis plusieurs dizaines d’années disent le ressourcement et le décentrement qu’ils y trouvent ; les nouveaux toutes leurs attentes et leur espérance.

©Diocèse de Lyon

20h30. Soirée de lancement du pèlerinage avec le témoignage de plusieurs participants, un mot d’accueil de Mgr Gobilliard, et une démonstration appréciée des collégiens et lycéens sur la bonne manière de brancarder et de se conduire avec les personnes malades.

©Diocèse de Lyon

22h. Pour les plus hardis, messe à la chapelle Saint-Frai, maison d’accueil des pèlerins malades.

Mardi

5h30. Une soixantaine d’hospitaliers roannais, courageux, ont débuté la journée par la prière du chemin de croix aux Espélugues, imités par les pèlerins en hôtels à 8h.

À l’issue de la messe d’ouverture du pèlerinage à 9h15, Mgr Gobilliard a introduit le pèlerinage sur le thème de l’année : « Bienheureux les pauvres ». Voir l’extrait.

Dans l’après-midi, chacun a pu orienter son pèlerinage selon ses souhaits :

  • sur les pas de Bernadette dans Lourdes ou vers Bartrès, petit village perché dans la montagne avec ses lieux évocateurs et authentiques du passage de Bernadette Soubirous ;
  • en écoutant une conférence de Luc Champagne, responsable du service diocésain famille et société, sur le thème de l’engagement chrétien dans une société en crise ;
  • en découvrant la communauté du Cenacolo, dont trois jeunes ont témoigné de la manière dont ont-ils sont parvenus à dépasser leurs épreuves familiales ou d’addiction grâce à la vie fraternelle de la communauté et à la (re)découverte de Jésus.

En soirée, Mgr Gobilliard a reçu le millier de jeunes participant au pèlerinage pour leur parler du Synode des Jeunes, les inciter à vivre de bonnes expériences et aborder avec eux les questions liées à l’affectivité et la sexualité.

Mercredi

6h. A l’aurore, les hospitaliers se sont donnés rendez-vous à l’église Sainte-Bernadette pour célébrer l’eucharistie.

8h. Une cinquantaine de pèlerins ont participé à la prière du chemin de croix des Espélugues, sous un soleil radieux, après les deux jours de pluie qui ont précédés.

9h30. Marée de foulards orange à la messe internationale, où les pèlerins lyonnais et roannais emplissaient une bonne moitié de l’assemblée au sein de de la basilique souterraine Saint-Pie X. La célébration a été présidée par Mgr Gobilliard. Elle s’est achevée par une procession à la Grotte avec les reliques de sainte Bernadette.

11h. Le père Cristin, directeur du pèlerinage, a présenté les quatre signes de Lourdes : le rocher, l’eau, la Lumière et les processions, invitant chacun à entrer dans une lecture spirituelle de ces signes, en parcourant les principaux événements bibliques auxquels ils peuvent faire référence. Il a surtout montré comment l’ensemble de ces signes pouvaient nous conduire au Christ, but ultime du pèlerinage, dont Marie nous montre le chemin.

14h. Départ des excursions à l’abbaye de Saint-Savin, monastère datant du Xe siècle, alors l’un des plus importants centres religieux du pays de Bigorre, ou au sanctuaire marial de Bétharram au bord du Gave.

16h30. Nouvelle conférence de Luc Champagne, responsable du service diocésain famille et société, sur le thème de l’engagement chrétien dans une société en crise. Il a notamment balayé les principaux écrits traitant de la pensée sociale de l’Église.

En fin d’après-midi Mgr Gobilliard et le père Baumgarten ont rencontré des pèlerins malades en hôtels.

21h. Grand rassemblement pour la procession mariale, présidée par Mgr Gobilliard, qui a débuté à quelques pas de la Grotte. Prière de chapelet en plusieurs langues pour cette marée humaine qui s’est mise en chemin à la suite de Marie, jusqu’à la tombée de la nuit.

Jeudi

5h30. Les hospitaliers de Lyon sont sont levés à l’aurore pour la prière du chemin de croix aux Espélugues, imités à 8h par les pèlerins en hôtels.

9h45. Le millier de jeunes collégiens et lycéens ont participé à la messe des jeunes à l’église Sainte-Bernadette. Après trois jours de pélerinage, ils sont amplement entrés dans l’esprit de service de ce lieu, où les malades sont au centre des attentions de tous.

Parallèlement, les pélerins qui le souhaitaient ont pu se préparer au sacrement de réconciliation pour la grande soirée réconciliation et prière de Taizé qui s’est tenue à la Basilique Saint-Pie X à 20h15.

Dans l’après-midi, les pélerins pouvaient choisir entre le concert de Steeve Gernez ou les excursions. Certains sont allés visiter la bergerie dans laquelle la jeune Bernadette se rendait chaque matin à Bartrès.

En savoir plus

Voir toutes les photos du pèlerinage ici

©Diocèse de Lyon