Chargement du site...

Engagez-vous maintenant

Par la prière

Par le bénévolat

Vivre sa foi
Rencontres avec les périphéries

Publié le 19 février 2019

Rencontres avec les périphéries

Résumé du projet de la paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul en Val d’Azergues

Avant le lancement d’une série de projets indirectement pastoraux, deux questions se sont posées :

  • Comment rencontrer les gens de nos 9 villages qui ne viennent pas à la Paroisse ?
  • Comment intégrer au sein de la paroisse ceux qui la fréquentent occasionnellement : une, deux, trois fois par an ?

Notre réponse à ces deux questions n’était d’abord pas religieuse : elle était sociale et culturelle.

Le but est de se rencontrer, passer un temps ensemble, tisser des liens, être présents « au milieu de ce monde » en tant que disciples du Christ.

Présentation détaillée

C’est une série d’événements : soirées rock, concours de belote, brocantes (dont la plus spectaculaire fut la vente d’objets de l’hôtel Ritz de Paris), marchés de Noël et de printemps, barbecues paroissiaux, création d’une chorale gospel, restauration du patrimoine local, diner de gala dans un restaurant étoilé.

Avec qui ?  

Ce sont des paroissiens, leurs amis et connaissances, pas forcément pratiquants réguliers… et toutes les personnes de bonne volonté qui se greffent à un projet car le sujet les intéresse.

Où ?

Sur le territoire de notre paroisse (on essaye de toucher les 9 villages de la paroisse).

Quand ?

A priori une fois par an. Quant à la chorale Gospel, elle se retrouve tous les 15 jours.

Points positifs

  • Autour de chaque projet un groupe s’est constitué, élargi aux personnes nouvelles, devenant soudé, bien organisé, facilement mobilisable.
  • La paroisse a gagné en visibilité… elle est revenue sur la place « publique » en tant qu’acteur et créateur de la vie de village (auparavant, elle était cantonnée aux « affaires religieuses »)
  • Les rencontres avec les personnes hors de la paroisse se sont multipliées. Combien de fois les gens s’étonnent que la paroisse « fonctionne » car ils entendent tellement parler du vieillissement des paroisses, de la fermeture, de la démolition et de la vente des églises, du manque de prêtres…
  • Un retour très positif. On a compté jusqu’à 300 personnes à la soirée rock et 250 au barbecue paroissial !
  • Entre temps la chorale gospel est devenu Gospel célébration et anime régulièrement nos messes.
  • Les habitués de la paroisse ont commencé à croire que la paroisse a encore de beaux jours devant elle.
  • Le budget de la paroisse est enrichi par de nouvelles sources de financement (brocante, marché de noël, soirée rock).

 

Points d’attention

Le point délicat est toujours le passage d’une activité « laïque » (culturelle, ludique, sociale) à la vie de foi régulière.

Perspectives

  • Maintenir la plupart des activités car elles sont rentrées dans le paysage local.
  • Après la restauration des deux tours médiévales de Lissieu (on a déjà le permis de construire et 70% des fonds) nous voulons créer un espace d’art, de culture et de première annonce, c’est à dire élargir et pérenniser nos actions visant le public au-delà de notre cercle habituel. Ce sera aussi un lieu intergénérationnel avec un café-club pour les jeunes, un club pour les personnes âgées, un patronage pour les enfants…. Enfin, ce lieu accueillera des évènements culturels (concerts, projections de films, pièces de théâtre dont le message concorde avec l’Évangile) et tout cela sous le ciel étoilé, en plein air.

Contacts pour échanger

contact@neufclocherslyon.fr